La stryge de Notre Dame

Démon pensif dit la Stryge

 

 

 

 

 

 

 

La Stryge de Notre Dame

 

Depuis des siècles du haut de sa tour,

Immobile, elle scrute les alentours.

Paris, à ses pieds s’étire et s’affaire;

Elle demeure impassible et solitaire.

 

Nonchalamment appuyée sur sa main

Elle cherche sa proie dans le lointain;

Dans les airs elle s’élancera férocement

Son seul cri vous glacera le sang.

 

Hideuse bête ailée et cornue,

Figée dans la pierre, elle est hors de vue ;

Mais soyez-en sûr, son regard aiguisé

Depuis longtemps vous a repéré !

 

0 mères, cachez vite vos nouveaux-nés

car malheureusement depuis l’Antiquité

la stryge peut surgir instamment

Pour détruire la vie votre enfant

 

Marie-Antoinette

Partager avec vos amis!

    Leave a Comment

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *